Leurs extraits suivants font l’eloge pour divers types physiques pour jeunes filles.

Ils paraissent tires d’un livre dit erotique (Pourtant enormement d’humour) pour ‘Abd al-Rahim al-Hawrani, intitule “souhaits pour copine” et datant en 14e siecle.

En passages que nous choisissons pour relater (“nos Rivales d’un Caire”), 1 maitre de harem dont des courtisanes demandent a etre departagees, leur propose de s’affronter intellectuellement, car ils vos trouvent l’ensemble de aussi jolies. Leurs courtisanes s’affrontent alors, de faisant l’eloge pour leur propre type pour beaute , ainsi, de critiquant pour maniere virulente Votre type de beaute de un rivale, , lequel est physiquement leur oppose.

Voici Alors des extraits quelques “face-a-face” (qui, au manuscrit original, sont beaucoup Pas longs et delectables !)

Eloge quelques rondeurs et de ma minceur

dating site more fish

Ces dames rondes avaient pour de la bonne epoque les faveurs de la gent masculine ! Y n’etait aussi Manque Complique de leur tomber sur des qualites. Vraiment Par Consequent que l’actrice ronde vante l’ensemble de ses charmes

“Grace pour les declinaisons, j’ pourrais offrir pour , lequel me souhaite, environ satisfactions et plus de joies qu’aucune. Voili ! Plus qu’aucune autre, j’dois remercier Dieu qui a donne ce lot d’agrements. J’suis semblable pour votre jardin ou l’on va cueillir abondance pour fruits ! Voyez alors des citadins et leurs raffinements a le car d’une fete, Cela un va falloir un volatile bien gras , et Notre volaille maigre ne saurait tomber sur grace a leurs yeux.”

“Quant a toi, o fille celebre svelte, as-tu vu tes jambes de pattes d’oiseau, bien pile pourraient-elles aider Votre boulanger a fourgonner en son fournil ! Tu es la bidoche qui fera defaut. Quelles richesses existent donc du toi qui puisse rejouir l’atmo ?”.

Voila du coup au tour en cherie mince pour defendre ses qualites

“Je pourrais moi aussi remercier Dieu, qui m’a gratuit ressemblance avec Grace a Un fin rameau, elegant du une fragilite, attirant d’emblee chaque main, chaque coeur impatient pour cueillir votre beaute. Au moment je me leve, le geste est leger, au moment je m’assois, Cela resume toute grace. (. ) j’suis Pas agile que l’oiseau, Pas deluree que Mon sansonnet. (. ) Que le bien-aime m’attire en direction de lui, voyez tel pour son corps je me colle, tel j’epouse le desir sans jamais l’ecraser de ma masse !”.

Afin de ma phrase assassine pour l’attention de sa rivale, la femme mince recite tous les par d’un poeme

“Le poete pour ton sujet n’est gu elogieux, vois Alors tel Cela parle de la copine ronde

Quand cette se promene du Maghreb Marchant Cependant pour petits Manque, celle-ci degage de telle vapeur que l’Orient Se degote bientot dans le brouillard”

l’actrice le versus l’actrice Noire

L’actrice le commence Ce plaidoyer

“j’habite sa Lune en son enormement, lorsqu’elle se leve a l’horizon ! La couleur se remarque pour loin et le teint est resplendissant (. ). Oui, notre teint ressemble au moment en une serenite, a sa marguerite offerte, que la main s’apprete pour cueillir, pour l’astre etincelant d’un vif eclat. “.

Ayant fait l’eloge pour sa blanche beaute, sa courtisane du teint clair s’attaque pour sa rivale noire

“Et maintenant, parlons pour tes defauts, o noire . Ta couleur reste celle de l’encre, de la poussiere ou se debat Ce forgeron, pour l’habit d’un corbeau , lequel annonce la separation Plusieurs amants !” conclut sechement l’actrice le .

Enfin ils c’est au tour de la femme noire de defendre les attributs

“Aurais-tu oublie que Ce noir, une telle gloire des chevelures, reste l’ornement privilegie en jeunesse ? Que le blanc vienne y meler des fils et leurs plaisirs de l’amour s’enfuient. Votre n’etait pas pour pas grand chose que Dieu a teinte leurs veines , lequel menent du coeur de noir et l’a loge du centre exact de l’oeil, source pour toute vision.” Enfin ils d’ajouter “Ma couleur evoque Ce brillant d’la jeunesse, l’ardeur du transit, celle pour le regard. La silhouette se confond au milieu des tenebres d’la nuit car l’ombre seule produit votre lune et sa propre clarte. “.

“Neanmoins, parlons plutot de toi, o nana a les bras blanche . Ta couleur rappelle Notre fatigue du temps et leurs linceuls blemes. “. Conclut l’actrice noire, sans pitie .

L’actrice Blonde contre la femme rousse

“Ma couleur reste mon signe, ma beaute 1 cible, ma perfection le besoin ultime”, Voila de que la femme blonde commence Ce plaidoyer. avant de continuer “penser que vos poires, dorees pour point, m’ ont la couleur, , lequel reste aussi celle en piece d’or. (. ) Car la couleur li revele la qualite precieuse d’une substance, tel Votre teint souligne l’harmonie d’une structure.”

“Qu’on me laisse pour maintenant blamer ton obscurite, o nana rousse ! (. ) Brun reste d’ordinaire Un poil quelques chiens. On regroupe J’ai vilaine reputation qui s’attache pour tout et cela, pour pres ou de loin, s’attache a ta couleur. (. ) 1 couleur qui plus est, qui la beaute habitee avec l’hesitation tu n’est nullement honnetement noire , ainsi, ne saurais Alors prendre rang parmi Mon peuple des jolies jeunes filles noires , et tu es assez loin d’etre le , et cela t’interdit de pretendre etre jamais confondue au milieu des beautes de votre categorie. Du fond, que dalle ne te distingue en particulier. “, lance justement l’actrice blonde pour Notre rousse.

Vraiment alors pour la femme brune pour payer Notre parole pour defendre sa propre categorie !

kate dating two guys

“. Le teint ? Disons que c’est aimable puisqu’on l’aime parmi les gens de gout. (. ) Est-il question de saveur ? Le genre de beaute promet vos plus rares. Ma structure elle-meme, Notre grace de ma taille sont mises en valeur avec la couleur comme avec pas de autre, comme en a choisi le suffrage Plusieurs connaisseurs. “.

“Or quand est-il de toi, o nana pour couleur jaune. ? (. ) Coucher avec Grace a toi provoque, au sein de l’ame de l’amant, 1 sentiment d’angoisse morbide ta triste couleur est pour lui comme un avant-gout d’une arrive. Avec Grace a de tels attraits, quelle chance as-tu d’atteindre a sa beaute accomplie ? ” vraiment dans ces paroles acerbes que Votre debat est clot.

Moralite pour l’histoire ? Avec l’histoire a laquelle on fait reference, Votre maitre Plusieurs courtisanes ne put tous les departager, chaque type de beaute ayant les arguments a defendre. Demeure que chaque homme etant unique, chaque homme a l’ensemble de ses propres preferences. Difficile de dresser 1 portrait intemporel de la copine physiquement ideale, Alors. Ajoutons – aussi si vraiment un lieu commun – que leurs canons de beaute different en fonction des lieux et Plusieurs epoques. Toutefois cette raison ceci est de la nouvelle histoire.

En pensees et dans leurs gestes. Citons comme “Un jardin parfume manuel d’erotologie arabe” pour Nefzawi qui valu A ce auteur du XVIeme siecle d’etre gracie avec Un Calife de Tunis tellement le document a ete juge de grande valeur. Tout i l’heure, 1 homme qui ecrirait votre meme livre se retrouverait censuree, insulte , et en fonction ou, du prison.

Vos extraits suivants font l’eloge de multiples types physiques de jeunes filles. Ils seront tires tout d’un livre evoque erotique (Neanmoins, beaucoup d’humour) pour ‘Abd al-Rahim al-Hawrani, intitule “Desirs de soeur” et datant de ce 14e siecle.